LSM Newswire

Friday, October 31, 2008

CCA applauds CRTC's decision to support Canada's cultural sector / La Conférence canadienne des arts se réjouit de la décision du CRTC d'appuyer la programmation canadienne


CCA applauds CRTC’s decision to support Canada’s cultural sector


The CRTC’s decision to support local Canadian programming clearly meets the requirements of Canada’s broadcasting legislation and Canadians’ desire, for more and better-funded Canadian programming, says Canada’s oldest and largest arts advocacy and cultural policy development organization, the Canadian Conference of the Arts (CCA).

“By strengthening cable and satellite companies’ financial commitments to Canadian content and enabling broadcasters in all but five locations to improve the local service they provide to Canadian audiences, the CRTC has acted to ensure that most Canadians will be able to hear and watch more high-quality programming made about Canadians, by Canadians and for Canadians,” said CCA’s National Director, Alain Pineau. “We are delighted that after so many years of deregulatory policies whose perverse result was to encourage increased spending on foreign imports at the detriment of programs made in Canada, the Commission is now acting to support and strengthen Canada’s cultural sector.”

Pineau also welcomed the CRTC’s clear desire for enforceable and enforced programming objectives. “Setting out measurable local programming targets in the CRTC spring 2009 TV licence renewal hearings is the most effective and efficient way to ensure that Parliament’s objectives for our broadcasting system are being met,” said Pineau. “CCA welcomes the Commission’s decision to act in light of the benefits its policy will bring to the economy through increased employment and opportunities for investment.”

CCA’s written and oral presentation to the CRTC focussed on the need for effective and efficient regulation in the public interest, and emphasized the importance of the cultural sector to the economy as a whole. According to a Conference Board of Canada report published in August 2008, every dollar of real value-added GDP produced by Canada’s culture industries, generates roughly $1.84 to Canada’s overall real GDP.

CCA’s mandate is to be the national forum for the arts and cultural community in Canada; to provide research, analysis and consultations on public policies affecting the arts and the Canadian cultural institutions and industries; to foster informed public debates on policy issues; and to seek to advance the cultural rights of Canadians.

* * * * * * * * * * * * * * *

La Conférence canadienne des arts se réjouit de la décision du CRTC d’appuyer la programmation canadienne

La Conférence canadienne des arts (CCA) estime que la décision du CRTC d’appuyer la production d’émissions locales canadiennes est conforme aux objectifs de la Loi sur la radiodiffusion et au désir des citoyens d’avoir accès à des programmes de qualité qui réflètent leur réalité proche.

Selon le directeur général de la CCA, Alain Pineau, « En reforçant les obligations financières des compagnies de câble et de satellite et en donnant aux diffuseurs partout sauf dans cinq localités les moyens d’améliorer leurs services locaux, le Conseil a fait en sorte que la majorité des citoyens pourront voir davantage de programmes de meilleure qualité, faits pour eux et près de chez eux. » M. Pineau a ajouté: « Nous sommes ravis qu’après tant d’années de déreglementation dont l’effet principal aura été d’augmenter l’achat d’émissions étrangères aux dépens de la production domestique, le CRTC agit maintenant de façon à renforcer notre culture nationale. »

La CCA se réjouit également de voir le CRTC adopter des mesures pour que les objectifs de programmation fixés soient effectivement respectés. « En établissant des cibles quantifiées de programmation lorsqu’il procédera au printemps 2009 au renouvellement des licences des diffuseurs privés, le CRTC a choisi la façon la plus efficace et efficiente de mesurer comment sont atteints les objectifs culturels que le Parlement canadien a fixés pour notre système de radiodiffusion », déclare Alain Pineau. « La CCA accueille avec satisfaction cette décision du Conseil qui entraînera de plus des bénéfices économiques en créant de l’emploi et des possibilités d’investissement. »

Les présentations de la CCA devant le CRTC étaient centrées sur le besoin d’une réglementation effective et efficace, visant l’intérêt public en général et reconnaissant l’importance du secteur culturel dans la société et l’économie canadienne. Selon une étude récente du Conference Board du Canada, chaque dollar de valeur ajoutée par les activités culturelles au pays contribue ultimement l’équivalent de 1,84 $ au produit national brut.

Le mandat de la Conférence canadienne des arts (CCA) est d’être le forum national de la communauté artistique et culturelle au Canada. Elle effectue des recherches, produit des analyses et fournit des expertises sur les politiques publiques concernant les arts, les institutions et les industries culturelles canadiennes. La CCA favorise et éclaire le débat public entourant les enjeux politiques et travaille à la promotion des droits des Canadiens en matière de culture.

Labels: , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home