LSM Newswire

Monday, July 13, 2009

Concerts à venir au Domaine Forget

Saint-Irénée, le 13 juillet 2009 – Le 25 juillet, le public a rendez-vous avec Roby Lakatos, une personnalité musicale unique, à la fois violoniste virtuose, compositeur imaginatif et improvisateur flamboyant. En compagnie des fabuleux musiciens de l'Ensemble Roby Lakatos, il ravivera l'âme de la musique gitane avec un programme varié où figurent des airs traditionnels russes et tsiganes, des musiques de films, un arrangement de la Deuxième rhapsodie de Liszt et l'incontournable Csárdás de Monti.

Mais tout d'abord, le jeudi 23 juillet, l'alto sera à l'honneur pour souligner la présence au Festival de l'altiste Antoine Tamestit, surnommé la star de l'alto. À l'occasion de son retour, l'altiste interprétera des œuvres de Britten et des extraits de la suite tirée du ballet Roméo et Juliette de Prokofiev, dans une transcription pour alto et piano. Six musiciens et professeurs à l'Académie de musique et de danse du Domaine Forget prendront également part au concert. Enfin, le vendredi 24 juillet, dans le cadre de la série La Musique ancienne, le contre-ténor Matthew White et l'ensemble Les Voix baroques transporteront le public dans l'Angleterre du XVIIe siècle à l'époque du compositeur Henry Purcell dont on célèbre en 2009 le 350e anniversaire de naissance.


Jeudi 23 juillet, 20 h 30 La Musique de chambre


Antoine Tamestit : « Star » de l'alto !


Après avoir séduit le public la saison dernière à l'occasion de ses débuts à la salle Françoys-Bernier, l'altiste Antoine Tamestit sera de retour le jeudi 23 juillet, cette fois en compagnie de la pianiste serbe Lidija Bizjak.


La première moitié de la soirée sera entièrement consacrée à l'alto alors qu'Antoine Tamestit et la pianiste Lidija Bizjak livreront le Lachrymae de Britten, sous-titrée Reflexion on a Song by John Dowland. Créée en 1950, cette œuvre reprend un air de John Dowland, If my complaints could passion move, comme thème d'une série de dix variations marquée par un lyrisme poignant et une grande intensité. Suivra Cinq pièces tirées de la Suite Roméo et Juliette de Prokofiev. Cet arrangement pour alto et piano du légendaire altiste russe Vadim Borisovsky offre une nouvelle lecture de cette merveilleuse musique tout en mettant en lumière la virtuosité de l'interprète.


En deuxième partie, les violonistes Yehonatan Berick et Jonathan Swartz, les altistes Jean-Luc Plourde et Jocelyne Bastien et les violoncellistes Paul Marleyn et Thomas Wiebe, tous professeurs à l'Académie de musique et de danse, prendront place sur scène pour interpréter le Sextuor à cordes en la majeur, opus 48 B 80 de Dvorak. Fort du récent succès de sa première série de Danses slaves, opus 46, Dvorák compose en deux semaines seulement le Sextuor en la majeur. Reposant sur des airs et des danses puisés dans le folklore slave, cette œuvre contribua à la renommée internationale du compositeur.


Vendredi 24 juilet, 20 h 30 La Musique ancienne


L'Angleterre du XVIIe siècle dévoilée


Le 24 juillet, le Festival accueillera Les Voix baroques, un ensemble dirigé par le contre-ténor Matthew White. Placés pour l'occasion sous la direction de l'organiste et claveciniste Alexander Weimann, les 11 instrumentistes et chanteurs de l'ensemble transporteront le public dans l'Angleterre du XVIIe siècle avec The League of Purcell, un programme permettant la découverte de compositeurs anglais ayant côtoyé Henry Purcell.


Formé en 1999, Les Voix baroques est un ensemble à géométrie variable voué à l'exploration et à l'interprétation d'œuvres méconnues du répertoire baroque. L'ensemble est dirigé par le contre-ténor Matthew White dont la carrière d'artiste lyrique l'a déjà mené partout en Amérique du Nord, en Europe, ainsi qu'en Asie et en Nouvelle-Zélande. On l'a vu à l'œuvre dans des productions d'opéra avec le Glyndebourne Festival Opera, le Grand Opera de Houston, l'opéra de Cleveland, l'Opera Atelier et le Pacific Opera de Victoria. En concert, on a pu l'entendre avec de nombreux ensembles, notamment le Bach Collegium du Japon, Tafelmusik, Les Violons du Roy, l'Ensemble Arion et Le Concert Spirituel de Paris.


Pour ses débuts à la salle Françoys-Bernier, l'ensemble Les Voix baroques propose un véritable voyage au cœur de l'Angleterre du XVIIe siècle. Le programme qui conjuguera musique instrumentale et musique vocale, tracera le portrait de la musique anglaise de l'époque avec quelques pages de Purcell et des œuvres de quelque 14 compositeurs anglais dont John Blow, Mathew Locke, Thomas Tomkins, John Coperario, John Milton, William Croft et Godfrey Finger.


Samedi 25 juillet, 20 h 30 Les Grands concerts


Soirée La Coop fédérée

L'Ensemble Roby Lakatos et la musique tsigane réinventée !


Le samedi 25 juillet, l'Ensemble Roby Lakatos sera de passage pour un soir seulement pour faire vibrer la salle Françoys-Bernier au son de sa musique tsigane. Surnommé le violoniste « du diable », Roby Lakatos est un virtuose éblouissant mais aussi compositeur et arrangeur. Sa musique offre un incomparable alliage de musique classique, d'improvisation jazz et de musique folklorique hongroise qui soulève le public à tout coup. Avec sa moustache rappelant Salvator Dali et son allure de dandy, ce violoniste tsigane est aussi un étonnant personnage qui semble tout droit sorti du XIXe siècle romantique.


Issu d'une dynastie de violonistes, Roby Lakatos est un descendant du légendaire Janos Bihari, surnommé le « roi des violonistes tsiganes. » Après avoir remporté un premier prix en violon au Conservatoire Bela Bartók de Budapest, il forme son ensemble et s'établit à Bruxelles. De 1986 à 1996, il divertira le public aux Ateliers de la Grande Ile, un célèbre restaurant-cabaret russe de la ville. Il compte parmi ses admirateurs Stéphane Grapelli et Yehudi Menuhin, ce dernier ne manquant jamais une occasion d'aller l'entendre lors de ses séjours à Bruxelles. En 2004, il fait sensation à Londres à l'occasion d'un concert avec le London Symphony Orchestra et Maxim Vengerov dans le cadre du festival Génies du violon. L'Ensemble Roby Lakatos est aujourd'hui acclamé dans le monde entier, notamment au Japon, au Canada et aux États-Unis.


Un ensemble formé de jeunes musiciens prodigieux

Roby Lakatos sera secondé par le violoniste Lászlo Bóni et quatre jeunes musiciens prodigieux : le guitariste Laszlo Balogh, le pianiste Frantisek Janovska, le contrebassiste Robert Fehér et le fabuleux joueur de cymbalum, Jelow Lisztes, qui impressionnera assurément le public avec son arrangement de la célébrissime Rhapsodie hongroise no 2 de Liszt. Plusieurs airs célèbres sont aussi au programme, notamment le thème du film Le grand blond à la chaussure noire de Cosma, l'air traditionnel Deux guitares et le Csardás de Monti.


Les Brunches-musique Casino de Charlevoix


Le contrebassiste Daniel Marcoux et son trio agrémenteront le brunch-musique du 26 juillet avec leur jazz « endimanché ». Deux services sont offerts : à 10 h 30 et à 12 h 30.


Les cours de maître et les concerts des stagiaires

de l'Académie de musique et de danse


Présentés en collaboration avec Stein Monast s.e.n.c.r.l., avocats

Le jeudi 23 et le samedi 25 juillet, à 16 heures auront lieu deux concerts des étudiants ayant participé au stage des cordes. Le mardi 28 juillet, deux cours de maître seront présentés. Le premier aura lieu à 9 h 30 et sera donné par la violoniste Mimi Zweig, suivi à 13 h 30, par celui du violoncelliste Matt Haimovitz.


information et réservations


418 452-3535

ou 1 888-DFORGET (336-7438)

Télécopieur : 418 452-3503

www.domaineforget.com


Série La Musique de chambre

Jeudi 23 juillet, 20 h 30

Antoine Tamestit : la star de l'alto

Antoine Tamestit, alto
Yehonatan Berick et Jonathan Swartz, violons
Jean-Luc Plourde et Jocelyne Bastien, altos
Paul Marleyn et Thomas Wiebe, violoncelles
Lidija Bizjak, piano


Britten Lachrymae pour alto et piano, opus 48
Prokofiev Cinq pièces extraites de la Suite Roméo et Juliette
(Transcription pour alto et piano de V. Borisovsky)
Dvorak Sextuor à cordes en la majeur, opus 48 B 80


Coût : adultes : 32 $ ; aînés (60 ans et plus) : 28,50 $ ; jeunes adultes (21 à 30 ans) : 22 $;

étudiants (13 à 20 ans) : 18 $ ; enfants (12 ans et moins) gratuit


Série La Musique ancienne

Vendredi 24 juillet, 20 h 30

L'Angleterre du XVIIe siècle dévoilée

Les Voix Baroques
Alexander Weimann, chef invité


The League of Purcell (1659–1695)

Œuvres de Thomas Tomkins, John Coperario, Matthew Locke, Simon Ives, Robert Ramsey, John Milton, Pelham Humfrey, Henry Purcell, John Blow, William Croft, Godfrey Finger, Martin Peerson, John Jenkins, Timolphus Thopull et Thomas Theophilus Lupo



Coût : adultes : 30 $ ; aînés (60 ans et plus) : 28 $ ; jeunes adultes (21 à 30 ans) : 22 $;

étudiants (13 à 20 ans) : 18 $ ; enfants (12 ans et moins) gratuit. Les prix incluent toutes les taxes.


Série les Grands concerts

Samedi 25 juillet, 20 h 30

Électrisante soirée tsigane !


Ensemble Roby Lakatos


Roby Lakatos, violon et direction

Lászlo Bóni, violon

Laszlo Balogh, guitare

Frantisek Janovska, piano

Robert Fehér, contrebasse

Jelow Lisztes, cymbalum


Balogh Fire Dance et Gipsy Bolero

Legrand Papa Can You Hear Me?

Lakatos A Night in Marrakech

Traditionnel Deux Guitares

Cosma Le Grand Blond avec une chaussure noire

Balogh Cickom Paraphrase

Liszt /Lisztes Thème de la Rhapsodie hongroise no 2

Traditionnel russe I've Met You / Mama

Traditionnel russe Russian Tango / Konfetki Baranotchki

Monti Csárdás


Coût : adultes : 40 $ ; aînés (60 ans et plus) : 34 $ ; jeunes adultes (21 à 30 ans) : 22 $;

étudiants (13 à 20 ans) : 18 $ ; enfants (12 ans et moins) gratuit. Les prix incluent toutes les taxes.


À venir…

Dimanche 26 juillet Fête champêtre

Mercredi 29 juillet La musique de chambre pour cordes

Vendredi 31 juillet et samedi 1er août L'Orchestre des jeunes des Amériques et la pianiste Gabriela Montero

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home