LSM Newswire

Wednesday, September 23, 2009

La Place des Arts présente Nebbia

Montréal — Du vendredi 25 au dimanche 27 septembre prochain, le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts sera plongé dans la brume... Un brouillard lumineux enveloppera les talentueux artistes du Cirque Éloize et du Teatro Sunil, de retour à Montréal pour quatre représentations exceptionnelles de leur coproduction Nebbia.

Quatre représentations exceptionnelles d’un
spectacle qui l’est tout autant !
Vendredi 25 à 20h,
samedi 26 à 14h et 20h,
et dimanche 27 à 14h !

Créé à Genève en 2007, Nebbia — brouillard, en italien — est le troisième et dernier volet de la magnifique Trilogie du Ciel de l’auteur et metteur en scène Daniele Finzi Pasca. Dans cette oeuvre empreinte de poésie, les artisans des deux compagnies marient habilement musique et théâtre aux acrobaties propres à leur art. Le résultat est éblouissant ! De spectaculaires numéros de trapèze, de trampoline, de sangles, de main à main ou de contorsion se déroulent sur une trame sonore en parfaite symbiose avec l’action.

« Cette production [ … ] plonge au plus près du sublime, forge un grand tout d’une ampleur mirobolante et propose rien de moins qu’un divertissement jouissif et envoûtant. Un must, quoi. » - Le Devoir, Montréal.

Présenté en septembre 2008 au TNM pour une série de 37 représentations, Nebbia a été vu par 24 000 personnes à Montréal. La troupe a ensuite pris la route, ravissant le public du Mexique, d’Italie, d'Allemagne, de Suisse et d’une vingtaine de villes des États-Unis. Tout récemment, c’est en Russie, à l’invitation du Festival Tchekhov de Moscou, que la tournée s’est poursuivie à guichet fermé. Partout, c’est avec enthousiasme que Nebbia a été accueilli, tant par le public que les critiques.

« Jamais un jeu n’aura été aussi professionnel. [...] la simplicité et la liberté de l’homo ludens s’est révélée dans toute sa splendeur dans Nebbia » — Reforma, Mexico

« [...] le metteur en scène italo-suisse exalte le pouvoir apaisant du geste, l’humanité d’un Amarcord de province, l’ironie du corps hyper-articulé d’un fakir [...] Un petit monde antique d’une habileté extraordinaire » — Corriere della sera, Milan

« [...] ce brouillard-là (a) de la gueule, des tripes, de la poésie et du coeur. » — Tribune de Genève

« Quand le brouillard arrive, beaucoup de choses deviennent possibles », raconte Daniele Finzi Pasca. Le ciel se fait très bas, on voit alors des choses que l'on ne verrait pas normalement. Et l’on voyage à l'intérieur d'un monde fait de souvenirs et d'images inventées que l'on appelle des rêves.

Encore une fois, le Cirque Éloize et le Teatro Sunil portent l’imagination au pouvoir. Avant que toute la troupe ne reparte vers le Mexique, elle invite les Montréalais à plonger dans l’univers onirique, poétique et sensible de Nebbia, présenté du vendredi 25 au dimanche 27 septembre sur la scène du Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

Renseignements et réservations :
Billetterie de la Place des Arts l 514 842-2112 ou 1 866 842-2112
laplacedesarts.com
nebbia.com

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home