LSM Newswire

Monday, September 21, 2009

Près de 17 000 personnes au Festival International du Domaine Forget 2009

Saint-Irénée – Le Festival International du Domaine Forget 2009, qui se déroulait du 20 juin au 6 septembre, a attiré près de 17 000 personnes comparativement à 16 000 la saison dernière. La programmation regroupait 30 concerts dont 5 soirées jazz, l'événement « 30 ans de guitare au Domaine Forget » et le premier spectacle jeune public de l'histoire du Festival. À ce nombre se sont ajoutés 2 spectacles de danse, 13 brunches-musique, 1 fête champêtre, 15 cours de maître et 11 concerts des stagiaires de l'Académie de musique et de danse du Domaine Forget. Encore une fois cette saison, l'excellente acoustique de la Salle Françoys-Bernier a mis pleinement en valeur la qualité des artistes invités, permettant ainsi au public d'apprécier encore davantage chacun des concerts.

Faits saillants
Quatre concerts ont été présentés à guichet fermé : la soirée jazz avec Al Di Meola (3 juillet), les concerts de l'Orchestre symphonique de Québec (11 juillet) et de l'Ensemble Roby Lakatos (25 juillet), de même que le récital de Marc-André Hamelin (22 août).

La première rencontre entre Les Violons du Roy, Bernard Labadie et le clarinettiste Paul Meyer, orchestrée par le Festival, a comblé tous les mélomanes rassemblés à l'occasion du concert d'ouverture (20 juin). La présentation de l'opéra Didon et Énée par l'ensemble Masques (27 juin), une première au Domaine Forget, a été fort appréciée tandis que les stradivarius du violoniste Alexandre Da Costa et de l'Ensemble Canimex (8 août) ont attiré un très large public. Parmi les soirées consacrées à la musique de chambre, le concert du Quatuor Pacifica (18 juillet) a fait sensation tant auprès du public que de la critique. Le retour attendu d'Antoine Tamestit (23 juillet) a aussi retenu l'attention grâce à la brillante prestation du jeune altiste et de sa partenaire, la pianiste Lidija Bizjak.

Afin de souligner les 30 ans de guitare au Domaine Forget, le Festival avait organisé une journée entière de célébrations (4 juillet), ponctuée par des concerts de haut niveau avec des artistes invités, des stagiaires et professeurs de l'Académie. Tout au long de la journée, l'ambiance était à la fête et le Domaine Forget a été le témoin de nombreuses retrouvailles, anciens stagiaires et professeurs de l'Académie s'étant donné rendez-vous sur le site pour l'occasion. Les festivaliers ont aussi répondu avec enthousiasme à l'invitation et tous ont été ravi de l'expérience. Le Week-end jeunesse (31 juillet et 1er août) a connu un franc succès tant pédagogique, musical que public. Véritable événement, ce premier séjour de l'Orchestre des jeunes des Amériques a non seulement fait ressortir la complémentarité du Festival et de l'Académie de musique mais a mis tout le Domaine Forget en effervescence. Le public a été touché et impressionné par l'énergie, la fougue et le plaisir de jouer des jeunes musiciens de l'OJA. Inspirés par la passion des jeunes, les deux solistes invités, la pianiste Gabriela Montero et le violoncelliste Matt Haimovitz, ont offert une performance mémorable.

Les nouveaux venus étaient nombreux cette année et tous ont fait forte impression. Parmi eux, mentionnons les pianistes Paul Lewis, Lidija Bizjak, Nareh Arghamanyan, la harpiste Catrin Finch, le guitariste Aniello Desiderio, l'ensemble allemand amarcord et les chefs d'orchestre Benjamin Zander et Jean-Pascal Hamelin.

Concerts jazz et soirées de danse
La série des Concerts jazz était fort relevée avec les débuts du guitariste Al Di Meola (3 juillet), de la pianiste Patricia Barber (9 juillet) et du contrebassiste Renaud Garcia-Fons (13 août). La série Le Domaine Danse a notamment permis au public de retrouver les BJM DANSE, Les ballets jazz de Montréal (2 juillet) qui étaient de retour pour offrir un spectacle achevé, d'une grande beauté. Le public a aussi été séduit par la prestation de la compagnie québécoise Le fils d'Adrien danse (6 août) qui, pour ses débuts au Domaine Forget, offrait une chorégraphie d'Harold Rhéaume.

Brunches-musique et fête champêtre
Bien que le soleil n'ait pas été au rendez-vous, 3425 personnes ont profité des brunches-musique du dimanche. Au total, 13 brunches-musique étaient offerts et quatre ont fait salle comble. Malgré le temps maussade, 400 personnes ont pris part à la Fête champêtre annuelle.

Académie de musique et de danse du Domaine Forget
L'Académie de musique et de danse du Domaine Forget a connu l'un de ses étés les plus fastes avec 592 stagiaires pour 1072 semaines étudiantes, ce qui représente une augmentation de 10 % comparativement à l'été 2008. De ce nombre, 51 % provenait du Québec, 22 % des autres provinces canadiennes et 27 % de l'étranger (Algérie, Allemagne, Australie, Belgique, Finlande, France, Hong Kong, Indonésie, Malaisie, Porto Rico, Singapour, Taïwan, Angleterre, États-Unis et Venezuela). Ces chiffres témoignent une fois de plus de l'excellente réputation de l'Académie qui est reconnue au Canada et à l'étranger pour la qualité de son enseignement et du corps professoral. Le Domaine Forget est aussi fier d'avoir pu offrir aux stagiaires des bourses totalisant 84 300$.

La Saison du Domaine
Du 4 septembre au 4 décembre, dans le cadre de la Saison du Domaine, de nombreux artistes seront de passage à la salle Françoys-Bernier et au pavillon Joseph-Rouleau, notamment David Usher (9 octobre), Diane Dufresne (16 octobre), la soprano Marie-Josée Lord (17 octobre), La Boîte à chansons (24 et 25 octobre), une soirée mise en scène par Robert Charlebois réunissant Pierre Calvé, Claude Gauthier, Pierre Létourneau et Jean-Guy Moreau, The Lost Fingers (20 novembre) et plusieurs autres.

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home