LSM Newswire

Friday, October 9, 2009

L’Agora de la danse célèbrera du 4 au 7 novembre 2009 le 10e anniversaire de Victoria

Dulcinée Langfelder & Cie
Victoria
4 au 7 novembre à 20 h

D’après des textes de Charles Fariala
Interprètes \ Dulcinée Langfelder et Erik Lapierre ou Éric Gingras
Scénographie et éclairages \ Ana Cappelluto
Compositions électroacoustiques \ Christian Calon
Réalisation des vidéos \ Yves Labelle
Consultant en vidéo \ Jimmy Lakatos
Collaboration à la mise en scène et direction de jeu \ Maryse Pigeon
Création du rôle du préposé \ Réal Bossé


L’Agora de la danse célèbrera du 4 au 7 novembre 2009 le 10e anniversaire de Victoria, cette production-choc de Dulcinée Langfelder et Cie qui a littéralement ébloui ses publics en abordant avec humour et compassion la large, riche et si actuell e thématique du vieill issement.

«Il est de ces oeuvres qu’on reçoit comme un coup : coup de poing, coup de coeur. Avec une finesse d’esprit, un raffinement d’exécution, une richesse d’intention, Dulcinée Langfelder offre une Victoria bouleversante.»
Dominique Lachance, Le Journal de Montréal, 26 février 1999

Au menu des festivités : une exposition multimédia, des discussions publiques après chacune des représentations où participeront entre autres Chloé Sainte-Marie, Gilles Carle et d’autres invités-surprises, ainsi qu’une rétrospective de la carrière de Dulcinée Langfelder… puisque la compagnie de cette artiste inclassable célèbre aussi ses 25 ans d’existence! Plus de détails concernant l’évènement seront disponibles sur le site Internet de l’Agora de la danse (www.agoradanse.com).

Victoria a 90 ans et a presque tout perdu : la mémoire, sa chatte, le contrôle de sa vie… et de sa vessie. Son univers gravite autour de son fauteuil roulant, de sa chambre et d’un aide soignant qui en a déjà plein sur les bras. Elle glisse dans les méandres de son imaginaire en tentant de reconstruire sa mémoire défaillante.

En présentant Victoria, l’Agora de la danse souhaite en plus souligner à sa façon la Semaine des proches aidants du Québec. L’oeuvre permet d’envisager avec humour la vulnérabilité comme une force plutôt qu’une faiblesse. D’imaginer notre victoire sur nos peurs. Et de nous munir de confiance. Confiance en soi, bien sûr, mais aussi en notre société, en nos artistes et en notre culture. Une chorégraphie éclatante, une réflexion parfois drôle, mais toujours profonde et bouleversante.

La pièce Victoria a été soigneusement traduite et adaptée en six langues afin de transmettre son message encourageant et universel et ainsi de pouvoir soigner le monde à sa façon. La voilà maintenant de retour dans le lieu qui l’a vue naître il y a dix ans, aussi envoûtante qu’au premier jour.

Le prix des billets est de 26 $ (20 $ pour les aînés, 18 $ pour les étudiants et les membres du RQD et de l’UDA ).

Renseignements et réservations \ Billetterie de l’Agora de la danse
840, rue Cherrier, métro Sherbrooke \ 514 525.1500 \ réseau Admission 514 790.1245

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home