LSM Newswire

Friday, October 16, 2009

Rappel Les Borèades, concert jeudi 15 oct. 20h Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours. Le Baroque, c'est jouissif !

Montréal, jeudi 8 octobre 2009 — Les Boréades, sous la direction artistique de Francis Colpron, présente son premier concert de saison Telemann et quelques Français, le jeudi 15 octobre 2009 à 20 h à la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, lieu de prédilection de l’ensemble.

À l’image de sa 14e saison qui allie musique expressive, plaisirs et raffinement, les compositeurs au programme, Georg PhilippTelemann (le prolifique), Michel Corrette (le ludique) et Pierre-Gabriel Buffardin (le virtuose) opèrent une fascinante fusion des goûts. Les passionnés de musique sont conviés à une soirée de concertos où variété des timbres, contraste des couleurs et des tempos et virtuosité des musiciens sont de mise. Ils pourront entendre un instrument rare, le chalumeau, ancêtre de la clarinette. Le Baroque, c’est jouissif !

Né en Italie et à l’origine prévu pour le violon, le concerto s’est répandu en Europe comme une traînée de poudre, chaque pays adaptant l’exubérance italienne à son caractère national. Les maîtres français ainsi que Telemann écrivaient des concertos pour la flûte traversière et pour tous les instruments de l’époque, parmi lesquels, le chalumeau.

Les musiciens Francis Colpron (flûte traversière), Hélène Plouffe (violon) ; Mark Simons (chalumeau) ; Colin Savage (chalumeau) ; Eric Milnes (clavecin) ; Émilie Brulé (violon) ; Jacques-André Houle (alto) ; Ellie Nimeroski (alto) ; Mélisande Corriveau (violoncelle) et Francis Pelletier-Palma (violone), interpréteront les œuvres suivantes :

Georg Philipp Telemann (Allemagne, 1681-1767)
Concerto pour flûte traversière, cordes et basse continue en ré majeur.
Concerto pour 2 chalumeaux, cordes et basse continue en ré mineur.
Concerto pour flûte traversière, violon principal, cordes et basse continue en mi mineur.

Telemann était à l'affût de toutes les nouveautés. Il emploie tous les instruments de son temps, les mêle, les agence et les fait dialoguer afin d’exploiter leurs qualités sonores propres, se montrant tout à fait moderne. Ses concertos ont contribué en leur temps à la définition du style musical germanique et à l’émergence d’une conscience artistique nationale. Telemann, c’est l’élégance, l’ingéniosité, la vitalité, la variété et la liberté.

Michel Corrette (France, 1709-1795)
Concerto comique nº 25 Les Sauvages pour violon concertant, flûte traversière, cordes et basse continue en sol mineur.
Concerto pour clavecin, chalumeau*, cordes et basse continue en ré mineur opus 25 nº 6.
* La traversière prévue par Corrette est remplacée ici par le chalumeau.

Corrette, compositeur fécond et organiste, a été le premier en France à écrire des concertos pour vents. On pourrait dire de lui qu’il est un précurseur de la musicothérapie, puisqu’il estimait ses Concertos comiques « utiles aux mélancoliques ». Ceux-ci ont été composés sur des thèmes populaires (J’ai du bon tabac) qui servaient de divertissements dansés entre les pièces de théâtre.

Pierre-Gabriel Buffardin (France, 1690-1768)
Concerto pour flûte traversière, cordes et basse continue en mi mineur.

Buffardin, éminent flûtiste, d’une extraordinaire virtuosité, a enseigné la flûte à Johann Jacob Bac et a été membre de l’orchestre de la cour de l’électeur de Saxe à Dresde. Il a joué en France son Concerto en mi mineur au Concert spirituel en 1726 et en 1737.

Ce concert est enregistré par Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada (100, 7 FM à Montréal) et sera diffusé ultérieurement sur ses ondes dans le cadre des Soirées classiques, animées par Michel Keable, du lundi au jeudi à 20 h, d'un bout à l'autre du pays. Il sera également disponible pour écoute sur demande sur la webradio classique d'Espace musique à Radio-Canada.ca/musique.

Spécialisé dans le répertoire baroque, l’ensemble Les Boréades (www.boreades.com) a été fondé en 1991 par Francis Colpron. Il a choisi comme approche une interprétation fidèle, tant par le respect des règles de la pratique ancienne que par l’emploi d’instruments d’époque. Ses prestations fluides font resurgir une sonorité particulièrement riche pour révéler une musique aussi raffinée que ludique. La critique et le public au Canada et à l’étranger ont unanimement salué la verve, la spontanéité ainsi que le jeu théâtral, expressif et élégant de l’ensemble, qualités qui témoignent d’une compréhension intime de l’esprit du Baroque. L’ensemble a déjà à son actif une solide discographie de vingt enregistrements distribués à travers le monde.

À son époque, le baroque était porteur de modernité, d’imagination et de créativité… Les Boréades renoue plus que jamais avec cet état d’esprit en proposant une 14e saison particulièrement festive qui conjuguera musique expressive, plaisirs gastronomiques et théâtre burlesque.

CONCERTS ET ACTIVITÉS À VENIR

JEUDI 12 NOVEMBRE 2009, 18 h, Belvédère du Centre des Sciences de Montréal

GRAND GALA BÉNÉFICE BOUCHÉES EXQUISES POUR MUSIQUE BAROQUE
Sous la présidence d’honneur de Liliane Colpron, présidente de Première Moisson, ce grand cocktail dînatoire sera animé par la comédienne Sophie Faucher. Dix musiciens des Boréades interpréteront des extraits d’œuvres de leur répertoire et le chef propriétaire du restaurant Chez L’Épicier, Laurent Godbout, offrira aux convives quelques-unes de ses créations culinaires, développées à partir des produits Première Moisson.

LANCEMENT D’UN Disque / livreT de recettes Du baroque à la bouche
Sous étiquette ATMA Classique, le coffret rassemble une compilation de huit œuvres issues de la discographie des Boréades qui accompagne huit recettes illustrées, élaborées par des chefs de Première Moisson. Disque en vente dans toutes les succursales Première Moisson dès le 13 novembre 2009.

SAMEDI 30 JANVIER 2010, 20 h, Monument-National

TABARINADES
Musique et théâtre des variétés façon XVIIe siècle, avec 12 musiciens des Boréades et les comédiens Jean-François Gagnon dans la peau de Tabarin, prédécesseur de Molière, farceur notoire du théâtre de foire à la verve truculente ; et Carl Béchard dans celle du Maître Mondor. Je joue moi non plus !

JEUDI 22 AVRIL 2010, 20 h, Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours

LA VOCE DEL CORNETTO
Musique italienne et allemande du XVIIe siècle - Avec William Dongois, cornet à bouquin et quatre musiciens des Boréades. E la voce va !

Les Boréades reçoit l’appui du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts de Montréal.

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home