LSM Newswire

Friday, December 4, 2009

Giorgia Fumanti | En spectacle à l'église de Ste-Adèle

CoverA100.jpg

Accompagnée de 40 choristes

MAGNIFICAT

le nouveau spectacle de Giorgia Fumanti, présenté en première canadienne, le dimanche 13 décembre à 15h à l’église de Ste-Adèle!

Piedmont, le 30 novembre 2009 – Il n’y a pas de hasard. C’est en chantant en solo dans l’église de son village natal de Aulla, en Italie du Nord, que la désormais célèbre Giorgia Fumanti a choisi de faire de la musique son métier. Quatre disques et une impressionnante carrière internationale plus tard, la soprano italienne devenue québécoise – elle habite les Laurentides – fait un retour aux sources avec Magnificat, le nouveau spectacle (extrait de son nouveau CD lancé demain en magasin) teinté d’encens, de musique sacrée, de chants de Noël… et de quelques délicieux pêchés profanes, présenté en première canadienne, le dimanche le 13 décembre à 15h à l’église de Ste-Adèle!

Pour Giorgia Fumanti, prêter sa voix à des chants sacrés – une voix que José Carreras considère comme l’une des plus belles du monde –, c’est avant tout replonger dans l’ambiance recueillie du village toscan de son enfance, où l’on chantait l’Ave Maria de Caccini ou Astro del ciel (Sainte-Nuit) à Noël. C’est aussi partager l’émotion majestueuse du chant classique qu’elle a appris au Conservatorio di Parma et qui habite chacun de ses disques : Schubert, Gounod, Brahms, Carl Orff… De grands hymnes religieux ou romantiques, classiques ou populaires, servis par un souffle puissant et une voix vibrante, capable de monter, monter, monter et tenir la note jusqu’à la rendre cristalline et jusqu’à émouvoir et laisser l’auditoire béat chaque fois.

Avec le nouveau spectacle Magnificat, la soprano sacralise aussi des airs plus contemporains, empruntés aux répertoires classique, world, pop, jazz…et sera accompagnée pour cette occasion mémorable, d’une quarantaine de choristes de l’Ensemble vocal Alternatim de Ste-Thérèse ainsi que de 4 musiciens, sous la direction musicale du talentueux pianiste et arrangeur, Denis Chartrand.

Après avoir conquis la Chine, le Japon, Taiwan, la Corée, l’Afrique du Sud et les États-Unis, et de retour d’une série de concerts au Royal Albert Hall de Londres, aux côtés de Michael Bolton, c’est dans Les Laurentides - région où la belle italienne a pris pays - que son Magnificat trouvera son plus bel écho alors qu’elle présentera la première canadienne de ce nouveau spectacle à l’Église de Sainte-Adèle (180 rue Lesage), le dimanche 13 décembre à 15 h.

Si vous n’avez pas encore eu la chance de voir et d’entendre un concert de Giorgia Fumanti, courez vite acheter vos billets, puisqu’assister à une performance de cette soprano de renommée mondiale, est plus qu’un spectacle, c’est vivre une expérience extraordinaire qui fait vibrer nos cœurs et tous nos sens!

Rappelons que pour ce concert bénéfice, 5$ par billet vendu seront remis à la Fabrique de Ste-Adèle. Billet en vente au coût de 35$ (taxes incluses) au presbytère de la paroisse de Ste-Adèle (166 rue Lesage | 450. 229-4454), ainsi qu’à la Librairie Quintessence de St-Sauveur (275 rue Principale | 450. 227-5525).

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home