LSM Newswire

Thursday, December 3, 2009

Prix de la Fondation de l’Opéra de Québec À Lyne Fortin, soprano

(Québec, le mercredi 25 novembre 2009) – La Fondation de l’Opéra de Québec participait pour une vingt et unième année à la remise des Prix d’excellence des arts et de la culture. À cette occasion, la Fondation a remis le Prix de la Fondation de l’Opéra de Québec à Lyne Fortin, soprano pour son rôle de la Femme dans Erwartung de Schönberg dans une mise en scène de Robert Lepage, à l’Opéra de Québec.

Your browser may not support display of this image. « Lyne Fortin vit son personnage avec une rare intensité. Un rôle à sa mesure, on dirait qu’il a été écrit pour elle. Elle est femme, de cette féminité près de l’hystérie, voix haletante, présence hallucinante sur scène, beauté du geste, souvent blottie dans les replis de sa vie, hantée de cauchemars. »

Jacques Hétu, Resmusica

« Lyne Fortin a été tout simplement géniale dans ce rôle périlleux, qu’elle maîtrise à la perfection : jamais elle n’a sacrifié la beauté d’une seule note de musique, qu’il s’agisse d’un cri de désespoir, d’un discours incohérent ou d’une exclamation. Tout était impeccable. »

Irène Brisson, Infopéra

« S’exprimant avec l’intelligence et le souffle dramatique qu’on lui connaît dans le rôle de la Femme, Lyne Fortin réussit à capter l’attention et à soutenir l’intérêt tout au long que dure cette œuvre dense et troublée. Cette performance constitue à mon avis le clou de la soirée. »

Richard Boisvert, Le Soleil

Le Prix de la Fondation de l’Opéra de Québec récompense une chanteuse, un chanteur ou un ensemble qui s’est distingué(e) par la qualité exceptionnelle de son interprétation lors d’une production lyrique présentée dans la région de Québec, au cours de la dernière saison artistique ; ou est attribué à une personne qui, par son dévouement exemplaire ou l’excellence de son travail, a contribué de façon tangible au rayonnement de l’art lyrique dans la région de Québec.

Your browser may not support display of this image. Lyne Fortin, soprano
Lyne Fortin est une des sopranos les plus réputées au Canada. Elle a interprété à l’Opéra de Montréal les rôles de Violetta (La Traviata), Mimi (La Bohème), Antonia (Les Contes d’Hoffmann), Micaëla (Carmen), Leïla (Les Pêcheurs de perles), la Comtesse (Les nozze di Figaro), Olga (Fedora), Thaïs (Thaïs), Agrippina. À Québec, elle a tenu le rôle-titre de la Veuve joyeuse, Donna Anna (Don Giovanni), la Comtesse et Suzanne (Le nozze di Figaro), Pamina (La Flûte enchantée) et Violetta (La Traviata). Elle a également chanté pour les opéras de Vancouver, Edmonton, Calgary, Saskatchewan et Hamilton; aux États-Unis, à Baltimore, Seattle, Connecticut, Opera Pacific, Arizona, Détroit, New Jersey et Portland. Elle a créé à l’Opéra des Flandres le rôle de Madame de Tourvel dans un opéra contemporain inspiré des Liaisons dangereuses. À titre de professeur, elle est actuellement attachée à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Récemment, elle tenait le rôle de Donna Anna (Don Giovanni) à Opera Ontario, Violetta (La Traviata) en Ohio, Donna Elvira à l’Opéra de Montréal. Avec la production de l’Opéra de Québec, Madama Butterfly, en 2005, elle ajoutait à sa longue feuille de route le rôle de Cio-Cio-San qui lui a valu les éloges de la critique et le prix de la Fondation de l’Opéra de Québec dans le cadre de la 20e édition des Prix d’excellence des arts et de la culture de la ville de Québec. En 2005, elle interprétait le rôle de Stella Spotlight dans Starmania avec l’Orchestre symphonique de Montréal, production reprise à Paris, au Palais des Congrès, puis au Festival international d’été de Québec. En 2007, elle faisait ses débuts en Carmen à Edmonton pour ensuite participer à une production des Dialogues des Carmélites au Vlaamse Opera. En mai et juillet 2008, elle reprenait avec un panache flamboyant, le rôle de Stella Spotlight lors de la première mondiale de Starmania opéra, présentée par l’Opéra de Québec, avant de revenir pour tenir le rôle de la Femme dans Erwartung de Schönberg dans une mise en scène de Robert Lepage en octobre 2008, puis au Gala de l’Opéra en décembre 2008.

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home