LSM Newswire

Monday, December 14, 2009

Un incontournable de la 28e édition du FIFA Première québécoise du nouveau documentaire d’Antonine Maillet : Antonine Maillet – Les possibles sont i

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SUR L'ART

Montréal, le jeudi 10 décembre 2009 – Le FIFA, seul festival de films sur tous les arts en Amérique du Nord, est fier d’annoncer que le documentaire Antonine Maillet – Les possibles sont infinis sera présenté en première québécoise à Montréal le vendredi 19 mars 2010 dans le cadre de sa 28e édition et ce, en présence de l’écrivaine. Cet événement incontournable fera plaisir aux cinéphiles car ce sera l’occasion d’en apprendre davantage sur cette auteure au parcours unique, entre autre récipiendaire d’un prix Goncourt pour son roman Pélagie-la-Charrette.

René Rozon, directeur et fondateur du FIFA, se réjouit d’accueillir cette grande artiste au Festival et cette œuvre acadienne sur ses écrans : « La cinéaste Ginette Pellerin a réussi à faire de son film une incursion complice dans la vie et l’œuvre de cette femme de lettres exceptionnelle, qui s’y révèle comme jamais. »

À propos d’Antonine Maillet – Les possibles sont infinis

Devenue célèbre en 1971 grâce à l’immense succès de La Sagouine, puis portée au sommet de la gloire avec l’obtention du prix Goncourt pour Pélagie-la-Charrette, en 1979, Antonine Maillet fait résonner depuis 50 ans la voix du peuple acadien dans le monde entier. Seule lauréate canadienne du Goncourt à ce jour, elle a publié une cinquantaine d’œuvres en autant d’années. Antonine Maillet – Les possibles sont infinis convie le spectateur à visiter les lieux marquants de la vie de l’écrivaine, de Bouctouche à Montréal, en passant par Moncton et le Théâtre du Rideau Vert. Montrant une discipline de fer, un dynamisme, une assurance et une lucidité face à sa vie et à son œuvre, Antonine Maillet aura rarement parlé d’elle-même avec autant de transparence et de générosité, laissant ainsi un témoignage autobiographique incontournable. Le film est produit par Murielle Rioux-Poirier du Studio Acadie de l’ONF, en coproduction avec Pauline Bourque d’Améri Ka Productions.

La réalisatrice Ginette Pellerin

Ginette Pellerin travaille dans le secteur de la production télévision et cinéma-vidéo depuis 1981. Titulaire d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université de Moncton et cofondatrice des Productions Phare-Est inc. et d’Améri Ka Productions, elle s’est tournée vers la création d’œuvres documentaires. Depuis le début des années 1990, elle a réalisé de nombreux films, dont L’Âme sœur, Se donner des « elles », Évangéline en quête, Mathilda, la passionnaria acadienne et Durelle, tous produits ou coproduits par l’ONF, ainsi que plusieurs épisodes de la série documentaire Trésors vivants. Entre autres distinctions, elle a remporté en 2002 le prix Historia de l’Institut d’histoire de l’Amérique française pour Anna Malenfant d’Acadie, qui a aussi été en nomination au Gala des prix Gémeaux. Trois ans de travail ont été nécessaires à la réalisation du film Antonine Maillet – Les possibles sont infinis.

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home