LSM Newswire

Tuesday, March 23, 2010

Viva Voce - L'Évangile en musique à la Renaissance

La chorale de chambre acclamée de Montréal fait renaître les évangiles en musique


Vendredi 26 mars, 2010


19 h 30


Salle Redpath

3461, rue McTavish, Montréal - Métro McGill
Billets disponibles à la billetterie de l’École de musique Schulich au 514-398-4547

ou au réseau ADMISSION au 514-790-1245 ou en ligne au http://www.admission.com/

Régulier : 30 $; âge d’or : 25 $; étudiant : 10 $ – des tarifs de groupe sont disponibles.

http://www.vivavoce-montreal.com/


Montréal, 8 mars 2010 – Des corps sortant de leur tombeau, des pressentiments sinistres, des confessions qui changent le cours d’une vie — bien que ces thèmes semblent tirés tout droit d’un roman de Dan Brown, ils ont captivé les pratiquants de la Renaissance. Mises en musique, ces histoires peuvent encore ensorceler un auditoire. Au début du XVIe siècle, le « motet évangélique » était une façon importante de raconter les récits bibliques, et les motets les plus spectaculaires comprennent des œuvres de Jachet de Mantoue, Adrian Willaert, Josquin des Prez, Pierre de Manchicourt et Nicolas Gombert, les compositeurs mis en vedette lors d’un spectacle donné à la salle de concert Redpath Hall le vendredi 26 mars à 19 h 30. Sous la direction de Peter Schubert, les douze chanteurs de VivaVoce dépeindront Jésus marchant sur l’eau, la Crucifixion ainsi que la résurrection de Lazare de façon aussi vivante que les tableaux de l’époque.

***

Au sujet de VivaVoce

VivaVoce se démarque d’autres chorales professionnelles canadiennes par son répertoire varié et souvent audacieux. Sous la direction artistique de Peter Schubert, VivaVoce offre des concerts commentés amusants et éducatifs dans divers genres musicaux, depuis le chant grégorien jusqu’à la musique du XXIe siècle. L’approche originale adoptée par ce chœur lui a valu la fidélité de son auditoire ainsi qu’une reconnaissance dans le milieu de la musique classique. En effet, VivaVoce a reçu neuf nominations dans six catégories différentes des Prix Opus et a remporté un premier prix en 2004. De plus, son coffret de tous les Magnificats de Pierre de la Rue a remporté le prix Choc du mois du journal Le Monde de la musique.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home