LSM Newswire

Friday, March 5, 2010

Programmation de la 28e édition du FIFA

LE FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SUR L'ART se tiendra du 18 au 28 mars 2010 et promet une sélection internationale de films de grande qualité à la portée de tous !

Montréal, le jeudi 25 février 2010 – René Rozon, directeur et fondateur du Festival International du Film sur l’Art (FIFA), est heureux d’annoncer la programmation de la 28e édition qui se tiendra du 18 au 28 mars prochain. Présentée en association avec ARTV, l’édition 2010 du FIFA proposera au public une sélection exceptionnelle de 230 films provenant de 23 pays. Ces œuvres magistrales permettront aux spectateurs, qu’ils soient d’ardents cinéphiles ou de simples amateurs, de découvrir l’art sous toutes ses formes, art porté à l’écran par de talentueux réalisateurs.

Pendant dix jours, se succèderont dans de nombreux sites de diffusion différents types de films. Que l’on pense aux biographies, aux enquêtes, aux hommages, aux films d’animation ou aux portraits de personnalités marquantes, chacun des films présentés entraînera le spectateur dans un voyage unique. De la musique à la peinture, de l’architecture à l’art contemporain, de la danse à la littérature et l’animation, cette édition célèbrera en grandes pompes la créativité des artistes d’ici et d’ailleurs.

Aperçu de la sélection
Le FIFA, c’est aussi le théâtre d’une grande compétition internationale qui mettra cette année de l’avant 43 films provenant de 14 pays dont 9 productions canadiennes parmi lesquelles se retrouvent 8 productions québécoises. Dans cette liste, on retrouve Blanc, Noir ou Rien, un duo porté à l’écran par Jeanne Renaud, pionnière de la danse contemporaine au Québec, et par l’artiste multidisciplinaire Mario Côté, mettant en vedette deux danseurs exceptionnels : Louise Bédard et Sylvain Émard; Bull’s eye, un peintre à l’affût de Bruno Boulianne démontre la démarche unique de l’artiste visuel canadien Marc Séguin, oscillant entre la ville et la nature, la figuration et l’abstraction; Symphonie Montréal de Bettina Ehrhardt propose les temps forts de la 75e saison de l’Orchestre symphonique de Montréal, dirigée par le chef Kent Nagano; Hubert Vos et l’Impératrice, réalisé par Micaela van Rijckevorsel, illustre la restauration du tableau du peintre sur la puissante Cixi, impératrice de Chine, tout en saisissant l’esprit de l’époque; King of Spies – John Le Carré de Werner Köhne et André Shäfer porte à l’écran la rencontre avec ce maître de l’espionnage, à la fois radical, redoutable, analytique, drôle et intelligent; The New Rijksmuseum d’Oeke Hoogendijk met de l’avant les premières années de ce qui est considéré comme le plus important chantier culturel des Pays-Bas; Or, les murs du réalisateur Julien Sallé se penche sur l’œuvre puissante du compositeur français Thierry Machuel, qui s’intéresse à l’insertion sociale des prisonniers à partir d’activités de poésie et de créations musicales; Romy Schneider une femme en trois notes, du réalisateur Frederick Baker, propose un portrait de cette grande actrice dans toute sa complexité; Save the Last Dance for Me: Company of Elders de Fran Landsman trace l’existence d’une compagnie de danse inusitée qui met en vedette des danseurs âgés de 61 à 85 ans; et Vivre avec l’art… un art de vivre d’Anne-Marie Tougas présente le portrait du collectionneur Bernard Landriault à travers ses réflexions, sa relation avec les œuvres et les artistes de sa collection.

Événements spéciaux
Les événements spéciaux du FIFA demeurent de grands incontournables. La projection du film Antonine Maillet – Les possibles sont infinis, une réalisation de Ginette Pellerin, sera présentée en grande première québécoise le vendredi 19 mars 2010 en présence de l’artiste. Ce documentaire se veut une incursion complice dans l’univers de l’écrivaine acadienne devenue célèbre en 1971 avec La Sagouine et par l’attribution du prix Goncourt en 1979. Le visionnement sera suivi d’une rencontre animée par Jean Fugère, chroniqueur littéraire, avec la réalisatrice Ginette Pellerin et l’écrivaine Antonine Maillet. La projection du film Offre-moi ton corps de Bernar Hébert et Renée Claude Riendeau raconte la démarche de photographes qui utilisent le corps humain pour exprimer certaines préoccupations humaines et sociales. Elle sera suivie du vernissage de l’exposition de photographies en présence de certains artistes du film dont Elinor Carruci, Elena Dorfman et Éliane Excoffier. L’événement Quarantaine proposera une rencontre entre Marie-Christine Trottier et l’équipe de création interdisciplinaire de ce film composée entre autres des réalisateurs Marlene Millar et Philip Szporer et du comédien Marc Béland. The Holocaust Memorial: Inner States, événement relié au film Expansive Grounds, réalisé par Gerburg Rohde-Dahl, rassemble Phyllis Lambert, architecte, directeur-fondateur et président du conseil des fiduciaires du CCA, et Ursula Feist, survivante de l’Holocauste. Elles partagent, avec le public, leur perception du controversé monument berlinois conçu par l’architecte Peter Eisenman à la mémoire des victimes de la Shoah. Learning from Light: The Vision of I.M. Pei, qui retrace les étapes de la conception du Musée d’art islamique de Doha au Qatar, sera suivi d’une table ronde. L’événement Magasin général, animé par Catherine Perrin, invitera le public à rencontrer la joyeuse bande des artisans de ce documentaire dont font partie les co-réalisteurs Adeline Le Guellaud et Dominique Tripier-Mondancin et les auteurs et créateurs de la bande dessinée, Régis Loisel et Jean-Louis Tripp. L’événement The Ground is Moving proposera le vernissage de l’installation vidéo de l’artiste Suisse Christoph Oertli. Finalement, l’événement L’Art de Chopin (bicentennaire cette année) ,animé par Catherine Perrin, suscitera une discussion sur le talent du génie musical et du film réalisé par Gérald Caillat.

Les diverses disciplines
Le FIFA, c’est également plusieurs disciplines du domaine des arts portées à l’écran. Il propose cette année l’art de l’architecture avec le film Jean Nouvel, les traits de l’architecte et l’art actuel avec les projections de Chine, l’empire de l’art?, About Jenny Holzer et Art:21-Art in the Twenty-first Century: Transformation. L’art très populaire de la BD sera mis en lumière avec Loisel et Tripp, traits complices et The Man without a Home: Study of a Portrait of Hugo Pratt, alors que l’art de la danse émergera de Carolyn Carlson, le regard du geste, Aurélie Dupont, l’espace d’un instant, Israël Galvan et Sidi Larbi Cherkaoui – Rêve de Babel. L’art du design introduira Milton Glaser: To Inform and Delight et Il était deux fois un jardin, alors que l’histoire de l’art allemand depuis la Deuxième Guerre mondiale, est évoquée via la très belle production Germany’s Cold War Cultures 1945-1989. L’art de la musique jazz sera à l’honneur dans Boris Vian, la vie jazz et Harlem à Montmartre : une histoire du jazz à Paris. Trois très beaux films porteront sur l’art de la musique avec Juliette Gréco, « Je suis comme je suis », La musique, avenir du Venezuela : El Sistema et The Real World of Peter Gabriel. L’art de la peinture présentera six incontournables dont David Hockney: A Bigger Picture, Botero – Born in Medellin, Magritte, le jour et la nuit, Gauguin à Tahiti et aux Marquises, Views on Vermeer – 12 short Stories et La vie cachée des œuvres – Rembrandt. L’art du cinéma sera représenté par Andrzej Wajda: Chronicler of Poland, Disney.Pixar, Juliette Binoche dans les yeux, Life and Work of Milos Forman, The Magnificent Tati et Philippe Noiret, gentleman saltimbanque. L’art de la photographie vivra grâce à la présentation de Studio Malick : un regard sur l’autre Afrique. Malick Sidibé vient tout récemment de gagner le prestigieux 1er prix de la World Press Photo 2010.

Hommage
Au cours de l’édition 2010, le FIFA rendra un vibrant hommage à André S. Labarthe, critique, scénariste, producteur et surtout réalisateur. Ce créateur complexe, curieux de tous les domaines intellectuels et artistiques qu’il analyse, exprime cette érudition dans son champ d’expertise : le cinéma. Une dizaine de ses films, notamment sur Arthur Penn, Carolyn Carlson, Samuel Fuller, Alfred Hitchock, John Ford, John Cassavetes, Pierre Perrault et Martin Scorsese, sera au programme.

De plus, le 45e anniversaire de la Fondation Maeght, dont la mission est de présenter l’art contemporain et moderne sous toutes ses formes, sera mis à l’honneur au 28e FIFA dans la présentation de quatorze films de choix portant sur des artistes tels que Calder, Miro, Chagall, Giacometti, Braque, Malraux et Riopelle. Le FIFA aura ce grand privilège d’accueillir nul autre qu’un des membres de la célèbre famille, M. Jules Maeght, (membre du jury) lors de ces dix jours de festivités. Et dans la section panorama, la première d’une œuvre tant attendue depuis près de 40 ans sera présentée. Il s’agit d’un film de Charles Gagnon tourné en 1969, resté inachevé du vivant de l’artiste et terminé, à titre posthume, par sa fille Monika. Un hommage sera aussi consacré à Daniel Olson, cet artiste prolifique de Montréal reconnu pour ses vidéos, ses installations, ses photographies et ses performances.

Partenaires
Le FIFA est heureux de compter sur des partenaires fidèles sans qui la réussite de l’événement ne serait pas possible. Le FIFA remercie notamment le Musée des beaux-arts pour la tenue des matinées du festival, souligne sa toute nouvelle collaboration avec l’Université Concordia et salue la collaboration étroite avec la Cinémathèque Québécoise pour la présentation des films dédiés au 7e art. Le FIFA remercie également quelques-uns de ses partenaires médias dont ARTV, le Devoir, Télé-Québec, The Gazette et le journal Métro. Il désire aussi remercier tous ses partenaires privés et publics ainsi que tous ceux et celles qui contribuent à la réalisation et au succès de l’édition 2010.

Lieux de projections et billetterie
Le 28e FIFA prendra l’affiche à compter du 18 mars 2010, dans neuf salles du centre-ville, soit la Bibliothèque nationale du Québec, le Centre canadien d’architecture, le Cinéma de l’Office national du film du Canada, la Cinémathèque québécoise, le Goethe-Institut, le Musée d’art contemporain, le Musée des beaux-arts, la Place des Arts et l’Université Concordia.

Les billets seront disponibles dès le 27 février à midi aux guichets de la Place des Arts ainsi qu’en ligne au www.artfifa.com ou par téléphone au (514) 842-2112. Le coût régulier des billets est de 12$ l’unité et de 80$ pour l’achat d’un carnet de 8 billets. Des tarifs jeunesse et aînés sont également disponibles. Le FIFA vendra également des billets sur place aux neuf salles lors de projections et ce, une heure avant les représentations. Finalement, un nouveau passeport Arts médiatiques est disponible au coût de 25$ et permettra l’accès à cinq séances différentes.

Obtenez de plus amples informations en consultant www.artfifa.com ou par téléphone au (514) 874-1637 ou aux kiosques du FIFA qui seront en place dès le 1er mars à la Place des Arts et dès le 9 mars à l’Université Concordia et à la Grande Bibliothèque.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home