LSM Newswire

Thursday, May 13, 2010

Mamori de Karl Lemieux présenté en ouverture de la 26e édition du Festival international de musique actuelle de Victoriaville

Montréal, le 10 mai 2010 – Après avoir présenté sa nouvelle création, Mamori, produite par l’Office national du film du Canada, au Musée d’art contemporain de Montréal, le cinéaste Karl Lemieux originaire de Kingsey-Falls près de Victoriaville, ouvrira la 26e édition du Festival international de musique actuelle de Victoriaville avec elle,  le 20 mai prochain. Ce court métrage de huit minutes précédera le concert « Land of Kush ».

Mamori est le résultat d’une véritable rencontre de création entre Karl Lemieux et le musicien espagnol Francisco Lopez, un des personnalités phare de la musique expérimentale sur la scène internationale. « La présentation de Mamori s’imposait, selon Michel Levasseur, directeur général du Festival international de musique actuelle de Victoriaville. Francisco Lopez est un habitué de notre Festival et nous sommes ravis de cette collaboration avec le cinéaste Karl Lemieux, de surcroît un jeune créateur originaire de notre région. »

« Fidèle à sa mission, l’ONF appuie l’innovation dans toutes les pratiques cinématographiques, dont les œuvres expérimentales, et il est fier de travailler partout au pays avec des artistes audacieux comme Karl Lemieux », confie, pour sa part, Monique Simard, directrice générale du Programme français de l’ONF.

Cette année, Mamori a également été de la sélection du prestigieux Festival international du film de Rotterdam et a été présenté dans le volet cinéma du Festival américain South by South West, qui se consacre à la musique émergente et aux nouveaux médias.

Mamori (2010) a été produit à l’Office national du film du Canada par Julie Roy. Véritables laboratoires de création rendus mythiques, notamment par Norman McLaren, les studios d’animation de l’ONF ont accueilli Karl Lemieux pour réaliser ce projet issu d’une résidence de création organisée par Francisco Lopez. Compositeur espagnol et chef de file de la musique d’avant-garde, Lopez reçoit au  Mamori Art Lab les artistes du son spécialisés dans les « field recordings », matériau sonore saisi sur le terrain. Au cœur de la forêt amazonienne, Karl Lemieux a cherché à saisir les textures de la végétation tropicale et ses diverses transformations suivant les phénomènes lumineux. Il en a tiré un film d’animation expérimental, né de la rencontre de deux formes : l’abstraction sonore de la musique originale de Francisco Lopez et l’abstraction visuelle des images qu’il a retravaillées en studio. Lemieux a en effet filmé les photos numériques d’origine, photogramme par photogramme, avec une caméra 16 mm. Il a fait des essais photochimiques avec des pellicules couleur périmées, dont il n’a retenu que des images en noir et blanc. Un film tout en nuances, qui se déroule à travers le rythme des images, du son et du montage.

Karl Lemieux

Cinéaste expérimental montréalais, Karl Lemieux est originaire de Kingsey-Falls près de Victoriaville. Il étudie le cinéma à l’Université Concordia, et dès son premier court métrage, Lemieux s’intéresse au rapport entre l’image et le son. Avec Daichi Saito, il fonde le Collectif Double négatif voué à la production et à la diffusion du cinéma expérimental et il participe régulièrement à des concerts et performances de projection et altération en direct de films 16 mm. D’ailleurs, en 2008, il prend part aux Nocturnes du Musée avec le groupe Pas Chic Chic. Il signe plusieurs courts métrages, dont The Bridge (1998); KI (2001); Mouvement de lumière/Motion of Light (2004) Western Sunburn (2007); Trash and No Star! (2008) et Passage (2008). Ce dernier film a reçu plusieurs prix ici comme à l’étranger, dont le Grand Prix du Jury/PHI Group.



Générique Mamori – 8 min / 35 mm

Réalisation, caméra et animation : Karl Lemieux
Enregistrements, composition et conception sonore : Francisco López
Productrice : Julie Roy, Studio animation et jeunesse, ONF
Production : Office national du film du Canada


L'ONF en bref

À titre de producteur et de distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles, l’ONF crée des documentaires à caractère social, des animations d’auteur, de la fiction alternative et du contenu numérique, qui présentent au monde un point de vue authentiquement canadien. L’ONF enrichit le vocabulaire du cinéma du 21e siècle et repousse les limites de la forme et du contenu avec des projets de cinéma communautaire, des productions multiplateformes, des programmes destinés aux cinéastes de la relève, des œuvres d’animation stéréoscopique, et plus encore. Il collabore avec des cinéastes, des créateurs multimédias et des coproducteurs créatifs de toutes les régions du Canada, avec diverses communautés ethnoculturelles et autochtones, et avec des partenaires du monde entier. Depuis sa fondation en 1939, l’ONF a créé plus de 13 000 productions et remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 12 Oscars et plus de 90 prix Génie. Son application pour iPhone a eu un grand retentissement et est devenue l’un des logiciels les plus téléchargés. Rendez-vous sur <ONF.ca>, lequel propose plus de 1400 productions en ligne… à visionner maintenant.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home