LSM Newswire

Wednesday, August 21, 2013

Concours biennal de composition canadienne, L’ECM+ dévoile le visage des quatre jeunes compositeurs de Génération 2014 !


Montréal, le 20 août 2013 - Le jury de la 8ème édition du concours biennal de composition canadienne Génération de l'Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) a rendu son verdict : Les compositeurs Marie-Pierre Brasset (Québec), Alec Hall (Ontario/New-York), Evelin Ramon (Québec/La Havane) et Anthony Tan (Alberta/Berlin) prendront part à l’aventure de Génération2014 dès le mois de mars.

Après avoir étudié les candidatures de haut calibre de plus de 60 compositeurs canadiens diplômés, âgés de 35 ans et moins et provenant des quatre coins du pays, le défi était de taille pour les membres du jury constitué de personnalités reconnues de la communauté de musique contemporaine canadienne : Derek Charke, compositeur et professeur associé à l'Université Acadia en Nouvelle-Écosse, Paul Frehner, compositeur et professeur associé à l'Université de Western Ontario, Nicolas Gilbert, compositeur et écrivain du Québec, Stefani Truant, adjointe à l’administration artistique de l'Orchestre du Centre National des Arts d'Ottawa, Owen Underhill, compositeur, chef d’orchestre et directeur de la School for the Contemporary Arts de l’Université Simon Fraser à Vancouver, Mark Wold, directeur général au Banff Centre d’Alberta, et Véronique Lacroix, directrice artistique de l'ECM+ et professeur au Conservatoire de musique de Montréal.

Au fil des quinze prochains mois, les quatre compositeurs de Génération2014 auront l'opportunité d'explorer leur langage musical et d'écrire une nouvelle œuvre commandée par l'ECM+, en plus d'accompagner le groupe dans une tournée pancanadienne qui présentera leur nouvelle création au public canadien. Les ateliers publics de composition Ateliers et Mini-concerts qui se dérouleront à Montréal en mars 2014 verront ces impétueux compositeurs à l’œuvre dans une expérimentation en direct avec 10 musiciens de l'ECM+ dirigés par Véronique Lacroix. Chaque compositeur disposera ensuite d'une période de six mois pour écrire la version finale de sa pièce qui sera présentée l'automne suivant lors d'une importante tournée de huit concerts parcourant les principales villes du Canada. La tournée Génération2014 s’amorcera de nouveau avec une résidence de cinq jours au Banff Centre - du 2 au 7 Novembre 2014 - avant une traversée d’ouest en est du pays avec des concerts à Banff, Calgary, Vancouver, Montréal, Ottawa, Toronto, London, et Halifax (Wolfville)[1].

Les musiciens de l’ECM+ et sa directrice artistique Véronique Lacroix souhaitent féliciter les gagnants du concours de composition Génération 2014 et sont impatients de présenter la musique de ces quatre talentueux compositeurs au public canadien!

Quelques mots à propos du projet Génération ...

En accord avec son mandat de soutenir et de faire connaître la jeune création musicale canadienne, l'ECM+ a créé les Ateliers et Concert en 1994 avant de renommer le projet Génération, lorsqu'il atteignit une envergure nationale en 2000 ayant mené à plus de sept tournées canadiennes. Unique au Canada, Génération permet de découvrir de nouveaux talents et facilite les démarches de recherche et d'exploration des compositeurs qui nécessitent une expérimentation en direct avec les musiciens. La tournée pancanadienne offre également à ces jeunes une visibilité incomparable sur la scène musicale canadienne, alors qu’ils amorcent leur carrière. Depuis ses débuts il y a 19 ans, Génération a révélé 51 compositeurs canadiens, dont plusieurs poursuivent actuellement de brillantes activités musicales. Ajouté en 2010, le Prix du Public Génération permet au public de chaque ville visitée par la tournée de voter pour son œuvre favorite et d’octroyer une bourse de 1500$ au compositeur gagnant, par la commande d’une nouvelle oeuvre. Le Prix du public Génération 2012 a été décerné au compositeur Riho Esko Maimets pour Beatitude, une pièce pour violon et orchestre de chambre. Sa plus récente œuvre, Lines suspended - résultat de la commande associée à ce Prix - sera créée au concert d’ouverture de la saison 2013-2014 de l’ECM+.

À propos des compositeurs sélectionnés ...

Marie-Pierre Brasset (née en 1981), Québec

Marie-Pierre Brasset a complété un baccalauréat en composition à l’Université Laval auprès d’Éric Morin, puis une maîtrise au Conservatoire de musique de Montréal dans les classes de Michel Gonneville (composition) et Serge Provost (analyse). Soutenue par le Fonds de recherche du Québec - Société et culture, elle prépare actuellement un doctorat portant sur la musique vocale à l’Université de Montréal sous la direction d’Isabelle Panneton. En plus de sa formation en musique, elle a obtenu un baccalauréat avec majeure en Histoire, culture et société à l’Université du Québec à Montréal.

Son écoute contemplative de la nature guide sa musique vers une respiration formelle ample et organique ainsi qu’un foisonnement d’inventions mélodiques et motiviques. L’immédiateté et la clarté se sont peu à peu imposées à son esthétique, qui traduit une volonté d’établir un rapport intime entre la compositrice, l’instrumentiste et l’auditeur.

Alec Hall (né en 1985), Ontario / New York

Alec Hall, natif de Toronto, habite présentement à New York où il poursuit un doctorat à la Columbia University auprès de George Lewis. Sa musique a été fréquemment interprétée en Europe ainsi qu’en Amérique du Nord, notamment par l’Ensemble Intercontemporain, SurPlus Ensemble, le quatuor à cordes JACK, International Contemporary Ensemble et Talea Ensemble. Il a remporté cinq prix au concours pour jeunes compositeurs de la SOCAN et a été finaliste pour le prix Jules Léger en 2011.
Alec a étudié, entre autres, auprès de Tristan Murail, Philippe Manoury et Fred Lerdahl en plus d’avoir travaillé étroitement avec Chaya Czernowin, Steven Takasugi et Roger Reynolds. En 2010, il a fondé Qubit, une association à but non lucratif basée à New York qui se consacre à la présentation et à la création de nouvelles œuvres expérimentales avec électronique.
Alec est titulaire d’une maîtrise en composition de l’Université de Californie à San Diego et d’un baccalauréat  en composition et violon de l’Université McGill.

Ses œuvres sont principalement de nature expérimentale et résultent d’un intérêt marqué pour la sémantique et la représentation dans les structures acoustiques.

Evelin Ramon (née en 1979), Québec / Cuba

Originaire de Cuba, Evelin Ramon a complété une maîtrise en composition à l’Université de Montréal sous la direction d’Ana Sokolovic. Elle a étudié au Conservatoire de musique de Santiago de Cuba et à l’Universidad de las Artes de La Havane en composition. Elle a participé aux séminaires, entre autres, de Mauricio Sotelo, Beat Furrer, Philippe Leroux, John Rea, Denys Bouliane et Lasse Thoresen.
Ses œuvres ont été récompensées par des premiers prix dans le cadre du Festival de musique de la Universidad de las Artes, du Concours national de composition de La Havane et du Concours de composition d’opéra de l’Université de Montréal. Elle a aussi été lauréate du Concours de composition Serge-Garant 2011 et du Concours de composition 2010 de l’Orchestre de l’Université de Montréal. En 2012, Evelin a obtenu une résidence de composition à la Faculté de Musique de l’UdM qui lui a permis de travailler avec l’École de Danse Contemporaine de Montréal.
Sa musique a été interprétée au Canada par des ensembles et orchestres renommés tels que Transmission, le Nouvel Ensemble Moderne, l’Orchestre Symphonique de l’Université de Montréal, l’Orchestre Les Grands Vents de Montréal, ainsi qu’en Espagne, en Allemagne, au Venezuela, en France, au Danemark et à Cuba.

En ce moment, son travail de création est basé sur les recherches qu’elle effectue à propos du bruit comme principal générateur de ses idées musicales.

Anthony Tan (né en 1978), Alberta / Berlin

Anthony Tan est un compositeur canadien résidant actuellement en Allemagne. Sa musique a été interprétée, entre autres, par l’Ensemble Recherche, Les Cris de Paris, l’Ensemble Cairn, l’Orchestre de la Francophonie Canadienne, l’Ensemble Moderne Akademie et Le Nouvel Ensemble Moderne.
Ses oeuvres ont été entendues dans de nombreux festivals, notamment la Stockholm Sound and Music Computing Conference, New York Electroacoustic Music Festival, ICMC, Voix Nouvelles, Domaine Forget et Acanthes. Aussi intéressé par la danse contemporaine, il a composé pour la Merce Cunningham School, Tangente, ainsi que Bravo!FACT dance movie.
Son travail a été récompensé par une bourse de l’Experimental Studio (2012) et par le prix Giga-Hertz du ZKM et de l’Experimental Studio (2011). Il a été lauréat de la compétition internationale de live-electronics des Klangwerktage de Hambourg ainsi que d’une Médaille d’or en piano du Royal Conservatory of Music.
Anthony termine actuellement un diplôme de Meisterklasse à la Musikhochschule Dresden auprès de Mark Andre et de Franz Martin Olbrisch. Il est titulaire d’un doctorat (ABD) de l’Université McGill, sous la supervision de John Rea (Composition) et de Steven McAdams (Psychoacoustique). En 2009 et 2010, il a étudié la musique mixte auprès de Philippe Leroux et de Robert Normandeau à l’Université de Montréal.

L’interaction entre l’intention poétique et la structure musicale occupe une place centrale dans son travail de composition.







Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home