LSM Newswire

Monday, May 26, 2014

VivaVoce/Communiqué: Concert Le Crépuscule de la tonalité, le samedi 7 juin 2014 à 19 h 30

 
 
 
 
 

Montréal, le 23 mai 2014 – 
VivaVoce, le chœur de chambre de Montréal par excellence, présente le troisième et dernier concert de sa quinzième saison, Le Crépuscule de la tonalité. Le concert aura lieu le samedi 7 juin 2014 à 19 h 30, à la salle Redpath de l’Université McGill. Le commentaire amusant par le chef d’orchestre Peter Schubert démystifiera les complexités de la musique du début du vingtième siècle.
De bien étranges choses ont commencé à se produire autour de l’année 1900. Les mélodies et accords familiers de la musique romantique se sont transformés en paysages sonores déconcertants, voire inquiétants, mais qui exercent une mystérieuse fascination. Partez avec nous en un voyage musical qui vous mènera de Brahms à Schoenberg, de Verdi à Stravinsky, et se terminera par l’audition d’une œuvre toute nouvelle écrite pour VivaVoce par le compositeur montréalais Nicolas Gilbert.
 
¨La première mention va aux choristes de VivaVoce et à leur chef Peter Schubert. Discipline, justesse, expression : tout était là" (Claude Gingras, La Presse, Montréal, 2006)
 
Chaque concert de VivaVoce est une expérience unique. Récipiendaire de plusieurs prix, l’ensemble montréalais séduit ses auditeurs par ses performances virtuoses, alors que son chef, Peter Schubert, ouvre des voies d’accès à la musique et en révèle les secrets avec esprit et humour. François Tousignant n’a pas manqué d’apprécier cette facette du talent de Peter Schubert puisqu’il a écrit dans Le Devoir que celui-ci savait présenter la musique avec « une mæstria toujours convaincante ».
Les critiques ont loué la pureté angélique du son de VivaVoce dans les motets de la Renaissance, ainsi que la rigueur et l’intensité de ses interprétations du répertoire contemporain. Raffolant des défis que posent la musique nouvelle et les exigences stylistiques du répertoire de la Renaissance, les douze chanteurs qui forment le noyau du groupe – ils ont été comparés favorablement aux Tallis Scholars ! – sont de superbes musiciens qui savent adapter leur son à chaque pièce qu’ils chantent. Dans le répertoire classique qui va de Josquin à Berio, en passant par Brahms, l’ensemble sait rendre l’essence des intentions de chaque compositeur.
L’interprétation que VivaVoce a faite en 2012 d’Atacama : Symphonie no 3 de Tim Brady, a été mise en nomination pour trois prix Opus, dont celui du « Concert de l’année – Montréal » et a reçu le prix de la « Création de l’année ». Cette symphonie a été reprise à Victoriaville à l’été 2013, en concert d’ouverture du Festival International de Musique Actuelle. La revue Wire l’a décrite comme la performance « la plus frappante » du festival. Donald Rosenberg de la revue Gramophone a qualifié cette pièce de 50 minutes, enregistrée sur étiquette ATMA, d’« inexorable et émouvante… résultat d’un investissement total des forces combinées de VivaVoce et de Bradyworks » (juin 2013).
VivaVoce est invité régulièrement à se produire dans des séries de concerts et des festivals, ainsi qu’avec des ensembles comme SuperMusique, Quasar, l’Ensemble à percussion Sixtrum et Bradyworks. En 2013-2014, quelques membres du groupe, préparés par Peter Schubert, font sensation en improvisant « sans filet » de la musique dans le style de la Renaissance. Ils se sont produits récemment à la Fondation Giorgio Cini à Venise. On pourra les entendre en mai dans le cadre de la série de concerts du groupe. Durant la saison 2014-2015, VivaVoce collaborera avec les renommés Elmer Iseler Singers de Toronto et le jeune et dynamique ensemble de cuivres baroques La Rose des Vents.
 
Les CD de VivaVoce ont récolté les éloges de la presse internationale. Son coffret de deux CD comprenant l’intégrale des Magnificats de Pierre de la Rue (Naxos, 2007) a reçu le prix « Choc du mois » de la revue française Le Monde de la musique et a été finaliste pour les prix Opus du Conseil québécois de la musique. L’enregistrement d’Atacama : Symphonie no 3 de Tim Brady, réalisé en collaboration avec Bradyworks et paru en 2013 chez ATMA Classique, a été mis en nomination pour un prix Juno en 2014. Un sixième CD, consacré à de la musique de la Renaissance (Scenes from the Gospels: Motets from Josquin to Palestrina, ATMA) a été lancé à l’hiver 2014. Patricia Maunder a écrit dans la revue The Rover que ce CD était « satisfaisant à tous égards. Intelligent, d’une grande perfection technique et surtout, d’une incroyable beauté. »
 
 
VIDÉO :            
VivaVoce, sous la direction de Peter Schubert, chante « The Sea Hath its Pearls » de Ciro Pinsuti, lors d’une session d’enregistrement de leur CD « Good Night, Good Night, Beloved » (ATMA Classique, 2013) :
 
VivaVoce reçoit l’appui des Conseil des arts de Montréal, Conseil des arts et des lettres du Québec et Conseil des arts du Canada. 

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home