LSM Newswire

Thursday, June 5, 2014

Culture Montréal/Budget du Québec 2014-2015 : une augmentation du budget pour le ministère de la Culture et des Communications, mais plusieurs éléments à surveiller

Montréal, le 5 juin 2014 – Dans son plan budgétaire présenté hier, le gouvernement du Québec a annoncé que le budget de dépenses du Ministère de la Culture et des Communications augmenterait de 3,3 millions de dollars par rapport à la dépense probable de l’exercice précédent.

Voici quelques-uns des éléments que nous avons retenus de la présentation du ministre des Finances, Monsieur Carlos Leitão.

Montréal, métropole nationale
Le gouvernement a confirmé une enveloppe de 25 millions de dollars pour Montréal, rappelant son rôle essentiel en tant que métropole du Québec. Par ailleurs, il a confirmé sa participation au financement des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, avec un appui de 2,4 millions de dollars dès le présent exercice. Ce soutien pourrait d’ailleurs s’élever jusqu’à 60 millions de dollars au cours des quatre prochaines années, si la Ville de Montréal, le gouvernement fédéral et les partenaires privés s’engagent eux aussi à soutenir financièrement, de façon significative, les célébrations. Finalement, le gouvernement a annoncé un investissement de 26,4 millions de dollars dans l’aménagement touristique de l’Oratoire Saint-Joseph, considéré comme l’un des legs majeur du 375e anniversaire.

Stratégie culturelle numérique du Québec
Le gouvernement a annoncé que des crédits supplémentaires de deux millions de dollars en 2014-2015 et de quatre millions de dollars en 2015-2016 et 2016-2017 seront octroyés au ministère de la Culture et des Communications, en plus des 100 millions de dollars réservés au Plan québécois des infrastructures. « Les enjeux que présentent la production et la diffusion d’œuvres et de produits culturels québécois dans le contexte de la mondialisation et de la mutation numérique nécessitent un soutien financier important, au-delà des 10 millions annoncés. Il faudrait donc que le gouvernement du Québec investisse davantage pour réussir le virage numérique » souligne Gaétan Morency, président par intérim de Culture Montréal.

Création du Fonds Avenir Mécénat Culture
M. Leitão a confirmé la création du Fonds Avenir Mécénat Culture, qui servira à pérenniser le financement du programme Mécénat Placements Culture. Ce fonds bénéficiera d’un prélèvement annuel de cinq millions de dollars sur les revenus de la taxe spécifique sur les produits du tabac.

Crédit d’impôt remboursable pour les activités des aînés
Le budget 2014-2015 prévoit l’instauration d’un crédit d’impôt remboursable visant à soutenir la participation des aînés à des activités physiques, artistiques, culturelles ou récréatives. Le gouvernement reconnaît ainsi les effets de la culture sur le bien-être des individus.


DES ÉLÉMENTS À SURVEILLER DE PRÈS

Si on peut se réjouir de l’augmentation du budget de Télé-Québec, les coupes subies par certains musées nationaux et la mise à l’étude du projet de création de la Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal (phase d’expansion de Pointe-à-Callière) suscitent des questionnements. Culture Montréal cherchera à obtenir des précisions du  gouvernement quant à sa stratégie de soutien aux sociétés d’État.

Dans le même ordre d’idées, la coupe de 7,3 millions de dollars dans la Stratégie d’action jeunesse du gouvernement inquiète beaucoup. Le plan budgétaire du gouvernement ne le précise pas, mais Culture Montréal s’interroge sur l’impact de cette coupe sur les forums jeunesse régionaux du Québec et sur les initiatives mises de l’avant par ces organismes dans le milieu des arts et de la culture.

Le programme de soutien aux centres locaux de développement a également écopé, et cela nous pousse forcément à réfléchir aux impacts sur le développement de projets culturels dans les quartiers de Montréal, puisque plusieurs de ces projets bénéficient d’un accompagnement et d’un soutien des corporations de développement économique communautaire (CDEC).

Finalement, le gouvernement a annoncé une réduction de 20% de l’aide fiscale accordée aux entreprises. Pour le milieu culturel, il s’agit d’une nouvelle très préoccupante, qui touche les crédits d’impôt pour le design, la production cinématographique et télévisuelle, la production d’enregistrements sonores et de spectacles, l’édition de livres et la production d’événements ou d’environnements multimédia présentés à l’extérieur du Québec. «  Non seulement la baisse de ces crédits d’impôt aura un effet direct sur le nombre des productions et possiblement leur qualité, mais également sur tous les acteurs de la chaîne. Il est donc à envisager que l’ensemble du milieu culturel se mobilisera pour faire en sorte que le gouvernement revoit sa décision afin de pouvoir continuer à accompagner adéquatement le développement et le rayonnement de la culture québécoise, en maintenant ces mesures structurantes » a déclaré Gaétan Morency.

En terminant, il va de soi que Culture Montréal suivra de près la création de la Commission permanente de révision des programmes, puisque le milieu des arts et de la culture subira également la révision des coûts de certains de ses programmes ou du rythme de réalisation de certains projets.


Sur Culture Montréal
Fondé en 2002, Culture Montréal est un mouvement citoyen et non partisan dont le mandat est d’affirmer le rôle central des arts et de la culture dans toutes les sphères du développement de Montréal. Par le biais d’activités d’analyse, de communication, de recherche et de concertation, Culture Montréal contribue à édifier l’avenir de Montréal, métropole culturelle. L’organisation bénéficie du soutien de ses membres, du ministère de la Culture et des Communications du Québec, de la Ville de Montréal, du Secrétariat à la région métropolitaine et de la Conférence régionale des élus de Montréal.

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home