LSM Newswire

Tuesday, September 16, 2014

Montréal, New York, Boston, la France et la Suisse Une saison énergique impulsée par Les Ballets Jazz de Montréal

Montréal 11 septembre 2014 – La saison culturelle de BJM – Les Ballets Jazz de Montréal se promet d’être captivante alors que la compagnie de danse canadienne maintient la plus forte présence à l’étranger avec plus de 50 spectacles donnés en Europe et en Amérique. Aussi, heureux de performer à Montréal, Louis Robitaille, directeur artistique, a conçu un programme sur mesure pour la superbe salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal les 17 et 18 septembre à l’occasion de la 12e édition du festival Quartiers Danses.

UNE TOURNÉE DE PREMIÈRES MONDIALES
Annonçant déjà quasi salle-comble pour les deux représentations, la soirée met à l’honneur d’époustouflants pas de deux, dont Closer de Benjamin Millepied, le célèbre et nouvellement directeur de la danse à l’Opéra de Paris qui jouit d’une renommée auprès du grand public grâce à sa collaboration à l’oeuvre cinématographique Black Swan. En mars dernier, Céline Cassone, solaire, et son solide partenaire, Alexander Hille, avaient reçu une ovation extraordinaire du public au Théâtre du Châtelet à Paris où Closer était présenté en grande pompe. Aussi au programme, le pas de deux
Zero In On du chorégraphe espagnol Cayetano Soto, ainsi que des extraits de Night Box et Harry. Finalement, en grande première canadienne, La Pluie, de la chorégraphe Annabelle Lopez Ochoa complétera cette soirée danse tout en élégance accompagnée avu piano par l’artiste Brigitte Poulin sur la scène de la salle Bourgie du MBAM.
Les BJM s’envoleront ensuite pour les États-Unis et prendront part au Festival Fall for Dance au New York City Center les
16 et 17 octobre au sein d’une puissante programmation internationale. La compagnie foulera ensuite les planches du
Northrop Auditorium de Minneapolis le 24 octobre avant de dévoiler en première mondiale Kosmos, la nouvelle création
du chorégraphe grec Andonis Foniadakis, le 26 octobre au Lakewood Cultural Center. « Kosmos, c’est le reflet suffocant
du rythme imposé par une société d’intempérance. Une oeuvre vigoureusement dense et impétueuse au regard du
spectateur » nous prévient Louis Robitaille, directeur artistique des BJM. Kosmos a bénéficié de collaborateurs du
talent : Philippe Dubuc, à la conception des costumes, Julien Tarride en musique, et James Proudfoot aux éclairages. La
compagnie poursuivra au Center of Performing Arts de Pueblo (Colorado) le 28 octobre.
Closer / © Photo : Leda & St.Jacques | Artistes-interprètes : Céline Cas sone et Alexander Hille
Gardant la cadence, la compagnie présente Rouge du chorégraphe brésilien Rodrigo Pederneiras (Grupo Corpo), une
nouvelle pièce très attendue en première mondiale le 1er novembre au Cutler Majestic Theater de Boston. S’appuyant
sur une composition musicale originale des frères Grand, inspirée de la musique traditionnelle amérindienne, Rouge est
une ode à la résilience, un hommage sincère aux peuples autochtones et à leur legs musical et culturel. La compagnie
terminera sa tournée américaine au Curtis M. Phillips de Gainesville le 5 novembre.
TO EUROPE WITH LOVE
Grands habitués de la scène européenne, les BJM finiront l’année en beauté en sillonnant la France et la Suisse avec
la visite de Winterthur. Pour ce public de connaisseurs, les BJM proposent quatre ballets au répertoire en programmetriple
dont Zero In On, Closer, Kosmos et le succès planétaire Harry.

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home