LSM Newswire

Friday, February 6, 2015

communiqué de presse_ 1opéra/1heure : Lakmé – Une histoire d’amour

Montréal, le 28 janvier 2015 1opéra/1heure propose, comme son nom le suggère, des versions abrégées d’opéras connus.

Comme premier projet, – Une histoire d’amour rassemble les plus beaux moments du chef-d’œuvre de Léo Delibes. Conçu pour n’offrir que les moments essentiels de l’action, le spectacle se concentre sur la relation tourmentée entre la jeune hindoue Lakmé et le soldat anglais Gérald. Des costumes, des accessoires ainsi qu’une mise en espace feront de ce spectacle plus qu’un simple concert.

On y entendra donc le célèbre et vertigineux Air des clochettes, et les trois autres airs de Lakmé, tout aussi fascinants ; le grand air de Gérald, «Fantaisie, ô divin mensonge», mais aussi sa Cavatine de l’acte III, pleine de passion et de lyrisme. Et, surtout, trois magnifiques duos, superbement développés, qui relatent les étapes de la relation amoureuse, de l’étincelle de la rencontre jusqu’aux braises du renoncement, en passant par les hautes flammes de la passion à son zénith. Quelques passages de la partition seront interprétés au piano, offrant ainsi une façon différente d’écouter Lakmé !

Les interprètes
Récipiendaire de nombreux prix, la soprano Andréanne Brisson Paquin a chanté au Canada et en Europe, notamment à Londres au Lufthansa Baroque Festival lors d’un concert diffusé par la BBC. Récemment, elle a été l’invitée de l’orchestre de chambre I Musici, sous la direction de Jean-Marie Zeitouni, dans un programme de musique baroque. En juin dernier, on a pu l’entendre au Festival Classica de Saint-Lambert dans un programme Rameau sous la direction du chef d’orchestre français Jean-Claude Malgoire. Elle a enregistré son premier disque (Serenate Napoletane) publié chez PanClassics, avec l’Ensemble Odyssee, basé à Amsterdam.

Le ténor Sylvain Paré évolue dans des répertoires très diversifiés. À l’opéra, il a chanté le rôle de Tamino dans La flûte enchantée, à Naples ; dans Wozzeck, au TNM, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin ; dans L’oiseau qui dit la vérité, avec la compagnie Chant Libre, dans Gianni Schicchi avec Opéra McGill et dans Les mamelles de Tirésias au Conservatoire de musique de Montréal. À l’opérette, on a pu l’entendre dans Les brigands avec la Société d’art lyrique du Royaume. Par ailleurs, il a co-écrit et interprété avec Étienne Cousineau la « revue tragico-lyrico-comique » intitulée Cousino et Sylvano - L'opéra pour les nuls.

Michel-Alexandre Broekaert, détenteur d’un doctorat en interprétation de l’Université de Montréal, s’est produit plusieurs fois avec orchestre et a remporté de nombreux prix nationaux et internationaux, dont deux premiers prix au Concours de Musique du Canada en 2008 et 2009. On a pu l’entendre à plusieurs reprises sur les ondes de Radio-Galaxie, de CBC Radio 2 et d’Espace-Musique, notamment suite à sa sélection aux auditions nationales des Jeunes Artistes de Radio-Canada. Avec les Jeunesses musicales du Canada, il a participé à deux tournées avec la production annuelle d’opéra (La Bohème de Puccini) en qualité de pianiste-répétiteur et de directeur artistique.

Cette version concert est mise en place, avec costumes et accessoires, par Alain Gauthier. Récipendaire de deux prix Opus pour ses mises en scènes de Pagliacci/Gianni Schicchi et Dead Man Walking à l’Opéra de Montréal, il a aussi travaillé en Australie, à New York, à Cincinnati, à Austin, à Edmonton et Calgary, mettant en scène des œuvres aussi diverses que Carmen, L’étoile, Macbeth, Cosi fan tutte. Notons qu’il a mis en scène la version scènique complète de Lakmé à deux reprises (Minneapolis, 2007, et Montréal, 2013).

L’histoire : un amour interdit
Dans l’Inde coloniale du XIXe siècle, Lakmé tombe amoureuse de l'officier anglais Gérald. Il hésite entre son devoir et l’amour, elle est déchirée entre son amant et son père, un fanatique religieux. Seul le poison pourra dénouer l’impasse…

L’œuvre
L’intrigue oppose deux mondes, l’Orient et l’Occident, l’univers exotique et religieux de l’Inde et le monde rationaliste de l’Angleterre impérialiste. Par son invention mélodique et la souplesse de son écriture vocale, Lakmé fascine et émeut, éternelle histoire de passion interdite qui mêle amour et religion, avec au premier plan une héroïne à la fois fragile et indomptable, femme fragile et fatale, petite sœur de Carmen et de Manon.

Lakmé – Une histoire d’amour
Salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal
4750, avenue Henri-Julien, Montréal
le 19 février 2015 à 19h30

Prix du billet : régulier 20 $  / étudiant (avec carte valide) 12 $

Par téléphone à la billetterie du Conservatoire : 514-873-4031, poste 313
(Frais de 1,50$ par billet)

En personne à la billetterie du Conservatoire : 4750, avenue Henri-Julien, Montréal
(Frais de 1,50$ par billet)

Sur le site du réseau Admission : www.admission.com

(Frais de 5,20$ par billet)

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home