LSM Newswire

Tuesday, February 3, 2015

Gala des Prix Opus : L’OSM reçoit deux prix dans les catégories rayonnement à l’étranger & événement musical de l’année


Montréal, le lundi 2 février 2015 – Lors du gala de la 18e édition des prix Opus du Conseil québécois de la musique, qui a eu lieu dimanche dernier à la salle Bourgie à Montréal, l’Orchestre symphonique de Montréal s’est vu décerné le prix spécial « Rayonnement à l’étranger » pour sa tournée européenne 2014 sous la direction de Kent Nagano ainsi que le prix spécial « Événement musical de l’année » pour le concert inaugural du Grand Orgue Pierre-Béique, qui se tenait le 28 mai 2014. Par ailleurs, un prix spécial « Compositeur de l’année  » a été décerné à Samy Moussa. Rappelons que dans le cadre des concerts inauguraux du Grand Orgue Pierre-Béique, l’OSM avait créé A Globe Itself Infolding, œuvre de Samy Moussa commandée par l’Orchestre

Le directeur musical de l’OSM, Kent Nagano, ne pouvant pas être présent à la remise officielle des prix, a accepté le prix spécial « Rayonnement à l’étranger » au nom de l’Orchestre via une courte vidéo diffusée lors de la cérémonie : « Nous, collègues de l’OSM et moi-même, sommes profondément reconnaissants d’avoir reçu le prix Opus soulignant le rayonnement à l’étranger pour notre tournée. Évidemment, en tant que Montréalais, il nous est important d’établir et de nourrir un rapport avec notre public et notre communauté, mais également, de transmettre la richesse de la culture québécoise, nos traditions, notre histoire, notre caractère et personnalité au monde entier. De la part de tout l’OSM, des musiciens et de l’équipe administrative, je transmets nos remerciements aux membres du jury et au Conseil québécois de la musique ».

Marie-Josée Desrochers, directrice principale de la planification stratégique et des relations internationales, a accepté les autres prix au nom de l’OSM. Au sujet du prix spécial « Événement musical de l’année » gagné ex æquo avec le Palais Montcalm, elle a déclaré : « Durant les festivités entourant l’inauguration du Grand Orgue Pierre-Béique, l’OSM a accueilli plus de 20 000 personnes venues célébrer avec nous l’arrivée de notre nouvel instrument, et ce, lors de grands concerts inauguraux, ainsi qu’à l’occasion d’une journée portes ouvertes. De voir la réaction enthousiaste du public – qui ne se dément toujours pas cette saison – et d’obtenir cette reconnaissance de la part de nos pairs nous encourage à poursuivre le développement de ce magnifique instrument signé Casavant Frères. Nous avons aujourd’hui une pensée spéciale pour Mme Jacqueline Desmarais grâce à qui l’achat de l’instrument a été rendu possible ». Jean-Willy Kunz, organiste en résidence, a complété : « Je suis heureux de faire partie de la famille de l’OSM, de participer au développement et de contribuer au rayonnement de cet instrument extraordinaire qu’est le Grand Orgue Pierre-Béique en collaborant avec des artistes de toutes les disciplines dans une variété de manifestations qui interpellent un public diversifié et de plus en plus nombreux. »


Le Grand Orgue Pierre-Béique
L’orgue de la Maison symphonique de Montréal, inauguré le 28 mai 2014, a été réalisé par la maison Casavant pour le compte de l’OSM qui en est le propriétaire, avec la collaboration des architectes Diamond Schmitt + Ædifica pour sa conception visuelle. Il s’agit d’un grand orgue d’orchestre, inscrit dans les registres du facteur de Saint-Hyacinthe comme opus 3900. Il comporte 109 registres, 83 jeux, 116 rangs et 6 489 tuyaux.

Il porte le nom de Grand Orgue Pierre-Béique, en hommage au fondateur et premier directeur général de l’OSM (de 1939 à 1970). Ce mélomane engagé et gestionnaire avisé avait pris la relève de dame Antonia Nantel, épouse de monsieur Athanase David, qui agissait depuis 1934 comme secrétaire du conseil d’administration de la Société des Concerts symphoniques de Montréal, l’organisme ancêtre de l’OSM.

L’achat de cet orgue a été rendu possible par une gracieuseté de madame Jacqueline Desmarais qui en a assumé le coût total et a voulu ainsi perpétuer par son appellation le souvenir de l’irremplaçable contribution de monsieur Pierre Béique à la mission d’excellence de l’OSM.

L’Orchestre symphonique de Montréal
Depuis sa fondation en 1934, l'Orchestre symphonique de Montréal s'est illustré à titre de chef de file de la vie symphonique canadienne et québécoise. Ambassadeur culturel de premier plan, l'Orchestre a acquis une réputation des plus enviables sur la scène internationale par la qualité de ses nombreux enregistrements et tournées. L'OSM poursuit cette riche tradition sous la gouverne de son directeur musical, Kent Nagano, tout en se distinguant par une programmation novatrice qui vise à actualiser le répertoire symphonique et consolider l'ancrage de l'Orchestre au sein de sa communauté. Au fil des ans, l'OSM s'est produit lors d’une quarantaine de sorties et de tournées nationales et internationales. L'Orchestre a réalisé plus d'une centaine d'enregistrements sous les étiquettes Decca, EMI, Philips, CBC Records, Analekta, ECM et Sony, ainsi que sous sa propre étiquette, lesquels lui ont valu 50 prix nationaux et internationaux.

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home