LSM Newswire

Monday, March 9, 2015

Musica Camerata Montréal Présente Les maîtres français : Saint-Saëns et Chausson

Montréal, le 12 février 2015 - Musica Camerata Montréal entame la deuxième moitié de sa 45e saison avec un concert axé sur les musiques de deux grands compositeurs français du XIXe siècle, Ernest Chausson et Camille Saint-Saëns, le samedi 14 mars18 h, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur.

Même s’ils vécurent à la même époque, les destinées de Camille Saint-Saëns et Ernest Chausson furent totalement différentes. Alors que Saint-Saëns eut une longue vie et écrivit plus d’une centaine d’opus, Chausson mourut très jeune (dans un accident de bicyclette) et composa moins de 40 œuvres, dont quelques-unes de premier plan dans la littérature musicale.

Ce concert est rendu possible grâce à la générosité de M. Noël Spinelli.

Les œuvres au programme:

ERNEST CHAUSSON (Paris, 1855 – Limay, 1899)
Quatuor en la majeur opus 30, pour piano et cordes

Considérée comme l’une des plus grandes oeuvres de musique de chambre de l’École française, le Quatuor opus 30 date de l’été 1897. Le compositeur est alors en vacances en Savoie et tant le site que le climat semblent l’avoir influencé: il écrit, effectivement, une oeuvre baignée de lumière.

CAMILLE SAINT-SAËNS (Paris, 1835 – Alger, 1921)
Quatuor en si bémol majeur opus 41, pour piano et cordes

Saint-Saëns est, sans doute, l’un des compositeurs français qui, au XIXe siècle, a le plus chaudement mené la lute pour que la musique instrumentale soit reconnue en France au même titre que la musique vocale et l’opéra en particulier. Composé en 1875, le Quatuor avec piano op 41 est le contemporain de la Troisième symphonie avec orgue, du Quatrième Concerto pour piano, duCarnaval des animaux et de la toujours populaire Danse macabre.

Artiste invité : Victor Fournelle-Blain, alto
Gagnant du Golden Violin Award 2014 de la Schulich School of Music de McGill, du Prix d'Europe 2012, deuxième prix du Concours OSM Standard Life 2010, Victor Fournelle-Blain a été soliste invité de divers orchestres, dont l'Orchestre Métropolitain et l'Orchestre symphonique des jeunes de Montréal, en plus d’avoir collaboré avec des artistes tels que André Laplante, Jonathan Crow, Antonio Lysy, Desmond Hoebig et Jean Marchand, le Trio Hochelaga et le Nouveau Quatuor Orford.

Détenteur d'une maîtrise en violon de Yale School of Music, obtenue sous la tutelle d'Ani Kavafian, Victor poursuit actuellement un diplôme en violon et en alto, sous la conduite d'André Roy à l'école de musique Schulich de l'Université McGill. Il a aussi complété ses études au Conservatoire de musique de Montréal en 2011, dans la classe de Johanne Arel, recevant le prix avec Grande distinction pour son concours en violon ainsi que pour son concours en musique de chambre.

Récipiendaire de bourses de Lloyd Carr-Harris, de la Fondation Hnatyshyn et de la Fondation McAbbie, Victor Fournelle-Blain joue sur un violon de Giovanni Fancesco Pressenda et un archet d'Eugène Sartory, généreusement prêtés par Canimex.

 *** 
Depuis sa création en 1970, Musica Camerata Montréal offre au public des programmes d'une rare originalité. La formation accorde une place de choix aux compositeurs d'ici et s'attache à faire découvrir, souvent en première canadienne, des œuvres peu connues. Musica Camerata Montréal se démarque notamment par la qualité de ses interprétations d'un répertoire riche de plus de 350 œuvres datant des XVIIIe, XIXe, XXe et XXIe siècles. L'ensemble s'est produit au Canada, aux États-Unis, au Costa Rica et en Argentine, s'attirant à chaque occasion les éloges de la critique.

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home